MARQUAGE DES POISSONS


retour à la page "documentations"

POURQUOI ? Le marquage d’un petit nombre d’animaux permet de savoir si un individu s’est déplacé entre son immersion et sa reprise et a une valeur pédagogique pour montrer que l’on n'est pas forcément aveugle de ce qui se passe sous l’eau.

 

ATTENTION ! Il ne faut pourtant pas donner à cette expérience une portée scientifique ; en effet, une telle démarche suppose de définir d’abord un protocole reproductible, que l’expérience soit menée sur un nombre significatif d’animaux et de situations et que l’on répertorie les paramètres du milieu pour s’en affranchir ou en mesurer l’impact (par exemple la période de l’année influence le comportement des migrateurs et la disponibilité en nourriture du milieu).

 

MARQUES : ce peuvent être des bagues métalliques ou des harpons souples en nylon qui portent des lettres et des chiffres parfois difficiles à lire sur le terrain.

marquage des truites

QUE FAIRE ? Il n’est pas illégal de pêcher un poisson marqué, celui-ci peut donc être conservé par le pêcheur. Les informations suivantes doivent néanmoins être transmises aux responsables de l’Association de Pêche : bague ou marque, lieu précis et date de capture, poids, longueur et toute information susceptible de présenter un intérêt (sexe, blessures...)

Pisciculture
Philippe Folliot, ingénieur agro-halieute - 61340 Saint Hilaire sur Erre
02 37 52 82 20
Haut de page

.